Téléchargement...

Entrez! Entrez!

Faites comme chez vous, enlevez vos chaussures et venez vous asseoir dans le salon.
Bienvenue dans mon monde, ou du moins la partie la plus visuelle de ce que je suis...

Réponses immédiates à quelques questions.

Je m'appelle Jean-François Landry. Je suis né à Détroit, au Michigan, à l'âge de zéro jour. J'ai passé toute mon enfance à Jonquière (maintenant, ville de Saguenay) et je vis dans la ville de Québec depuis 1983 (en comprenant un court exil dans la ville d'Ottawa d'une durée de 5 ans). J’ai maintenant cinquante-trois ans. Je travaille chez Gosselin à Place de la Cité où je vends du matériel photographique et où j'enseigne la photographie depuis près de 15 années.

Je possède un boîtier Fuji et quelques objectifs (mon passage à Fuji est relativement récent). Photographiquement, je suis très technique et j'apprécie le travail de précision.
Pour mes photographies personnelles, j'ai un lourd penchant pour les fichiers RAW, que je post-traite à l'aide d'Iridient X-Transformer et de Lightroom Classic CC. Je travaille mes photographies HDR avec Lightroom Classic CC, Photomatix & HDR Efex Pro 2, et mes photographies panoramiques avec PTGui Pro. J’ai une attirance particulièrement pour la macrophotographie, le crépuscule, la nuit, le brouillard, l'automne, l'architecture, le portrait en studio, les arts de la scène et les vieilles carcasses de chars toutes « déconcriffées ». J'aime le théâtre, le cinéma, la musique, la bonne bouffe, le pinot noir et le chardonnay.

Pour terminer, il est bon de savoir que je suis un « afficionado » indécrottable d'Apple™, de Canon™, de Fuji™, d’Honda™ et de la ville de Québec (vous aurez été avertis!).

Bonne navigation!


Quelques publications sur le blogue...

Mon « workflow », du déclenchement à l'exportation des fichiers finaux.
Stacks Image 2913
La notion de « workflow » (ou « flux de production ») demeure quelques fois abstraite pour certains. Pourtant, elle est la base de toute photographie. Le « workflow », c'est une série d'étapes, planifiées, réfléchies, où chacune est à sa place afin d'optimiser l'image finale. Je vous présente donc mon « workflow » complet, de la prise de vue à l'exportation de l'image finale.
Filtres à densité neutre : comment s'y retrouver?
Stacks Image 2944
Il existe plusieurs normes pour définir l'opacité d'une filtre à densité neutre, je vous ai donc fait un petit tableau récapitulatif.
Le coût de l'impression sur une imprimante à jets d'encre.
Stacks Image 2915
Parce que la question revient souvent, elle mérite d'être répondue : « Quel est le prix coûtant d'une impression à jets d'encre réalisée chez soi? »
Iridient X-Transformer : mes réglages...
Stacks Image 2962
Depuis que je suis passé au Fujifilm X-T2, Iridient X-Transformer est devenu partie intégrante de mon « workflow ». J'importe mes fichiers RAF dans Lightroom, je sépare le bon grain de l'ivraie, puis j'exporte les fichiers bruts vers X-Transformer; c'est à lui que revient le job de « dématriçage » du capteur X-Trans III. Une fois celui-ci terminé, je réimporte les fichiers DNG dans Lightroom Classic CC pour y terminer le post-traitement.
Une liste de logiciels aptes à post-traiter les fichiers RAW issus de mon Fujifilm X-T2.
Stacks Image 2917
Oui, oui, je le sais plus que personne : Adobe Lightroom Classic CC peut post-traiter les fichiers RAF de mon Fujifilm X-T2. Mais, il me faut l'avouer, il n'est pas le meilleur dans son domaine. Le « dématriçage » (ou « démozaïquage ») d'Adobe produit des images moins précises qu'il ne le devrait, et ajoute une bizarre texture de fond sur l'image, pratiquement impossible à éliminer par la suite. Alors, j'ai commencé à répertorier quelques alternatives...
Un Lumu Lite pour aider à mesurer la lumière.
Stacks Image 2968
J'ai toujours rêvé d'avoir un posemètre externe, pour m'aider à évaluer l'intensité de la lumière dans certaines situations difficiles.

Je suis un photographe professionnel par besoin et un photographe amateur par vocation.
Elliot Erwitt
© Jean-François Landry 2018