Une apparition inattendue : Lightroom 5.0!

Une nouvelle version... que je n'espérais que pour l'automne!

Certaines amélioration plus qu'attendues, quelques-unes plus douteuses, apparitions de nouveaux outils, et quelques « bugs » à écraser.

Suppression des défauts
Correcteur
L'outil « Correcteur » a subi une petite cure de jouvence. Il permet, dorénavant, de sélectionner une forme complexe plutôt que de se contenter d'un simple cercle de sélection, plutôt contraignant.

Filtres gradués
Graduation
Le filtre gradué linéaire est maintenant accompagné d'une petite soeur : une version radiale, particulièrement bien foutue.

Réglages de base
ReglagesDeBase
Certains termes ont été modifiés, afin de mieux refléter leur utilité. « Tons foncés | Tons clairs » sont passés à « Hautes lumières | Ombres », sans que les outils ne changent de fonctionnalité.

Upright
Upright
« Upright » est un nouvel outil qui permet de redresser automatiquement un horizon croche ou un problème relié à la perspective... ou du moins, c'est ce qui est annoncé, parce que, dans la vraie vie, le résultat est assez aléatoire. Des fois ça marche, des fois, ishhhhhh... Bon, OK, c'est une première version, il y a place à amélioration. N'empêche, pour le peu que je l'ai utilisé, on sent qu'il est en phase « alpha ». Je n'oserais même pas dire « bêta »!

Photo d'origine
Origine
« Smart Preview », de son nom de baptême, permet de travailler ses images hors ligne, c'est-à-dire sans la présence des originaux. Pratique lorsque l'on est sur la route et qu'on a besoin d'avoir accès à la totalité de ses images. Une fois les corrections effectuées, elles seront appliquées aux images originales une fois de retour à la maison.

PNG
Lightroom 5.0 prend dorénavant en compte les fichiers PNG (« Portable Network Graphic »). Enfin!

Alors, somme toute, une mise à jour qui valait la peine.
80$ pour la mise à jour, 150$ pour les nouveaux arrivants.
© Jean-François Landry 2019